Réseaux sociaux scientifiques

 

Médiathèques
Réseaux sociaux scientifiques

Les 3 réseaux sociaux scientifiques les plus importants appartiennent tous à des sociétés privées :

• Academia : Etats-Unis d’Amérique, 38 millions de membres en juin 2016, concerne plus les sciences humaines et sociales

• ResearchGate : Allemagne, est surtout utilisé par les chercheurs en sciences dites exactes

• MyScienceWork : Luxembourg, 500'000 membres en juin 2016, centré sur la publication et le libre accès, avec plusieurs millions d’articles que les utilisateurs peuvent annoter.

•  MyNetResearch : centré sur la collaboration scientifique pour des projets de recherche ou d’articles

• LinkedIn est un réseau social très utilisé par les professionnels de tous secteurs.

  •  

L’institut santé encourage vivement ses collaborateurs à rejoindre et à utiliser les réseaux sociaux scientifiques. Le choix de la plateforme est libre.

Connaître les conditions d’utilisation des réseaux sociaux

Le site CoopIST propose plusieurs pages sur son site internet concernant sur les réseaux sociaux scientifiques et leur importance comme vecteur pour diffuser ses publications. Voici ici quelques points importants ressortis de ces pages :

Ces réseaux sociaux scientifiques permettent de :

  • •  entrer en contact avec des membres du réseau
  • •  poser des questions à la communauté 
  • •  répondre à des questions posées par l’un d’eux
  • •  rechercher des experts d’un domaine
  • •  échanger sur un sujet
  • •  signaler une publication
  • •  consulter les signalements ou les dépôts de publications sur le réseau par d’autres membres
  • •  demander à un auteur du réseau d’envoyer à titre privé sa publication
  • •  mesurer son activité ou son impact en tant que membre au sein du réseau


Prenez connaissance des conditions d’utilisation du réseau avant de vous inscrire: vous trouverez des informations importantes sur les droits du propriétaire et des utilisateurs du réseau ainsi que sur la propriété intellectuelle du site et de ses contenus.


Attention à ne pas confondre le dépôt sur un réseau et le dépôt dans une archive ouverte !!


  • • Les archives ouvertes sont généralement proposés par des institutions nationales, internationales publiques. Les publications qui y sont déposées sont dans le domaine public
  •  
  • • Les réseaux appartenant à une société privée, comme Academia, ResearchGate, MyScienceWork : la publication déposée par l’auteur et dont celui-ci détient les droits devient la propriété du réseau qui peut l’exploiter librement, notamment à des fins commerciales. De plus, ces réseaux n’ont pas pour mission d’assurer la sécurité et l’accès pérennes des documents déposés.
  •  
  • • Déposez vos publications sur le serveur institutionnel de votre école (ARODES pour la HES-SO) ou sur un dépôt d’archives ouvertes nationales
  •  
  • • Vous pouvez ensuite proposer les références bibliographiques de vos publications sur les réseaux sociaux scientifiques en mentionnant le lien internet vers le texte intégral. si vous choisissez de déposer votre publication sur le site du réseau pour qu’elle soit téléchargeable directement, assurez-vous d’en détenir les droits en tant qu’auteur et, si c’est le cas, assurez-vous de ne pas céder vos droits de façon exclusive au réseau.
  •  
  • • Communiquez sur plusieurs médias et supports pour faire connaître votre travail